Quelles sont les démarches pour souscrire à une Assurance Auto Adaptée ?

42
Partager :
grayscale photo of mercedes benz coupe

En France, il est obligatoire d’assurer sa voiture, et ce, depuis la loi du 27 février 1958. Face à cette situation, ce ne sont absolument pas les offres d’assurance qui manque. Cependant, il faut choisir entre toutes ces offres, la mieux adaptée, et y souscrire. Quelles sont donc les différentes étapes gouvernant la procédure de souscription à une assurance auto adaptée ? On vous en parle en détails ici.

Étape 1 : Le choix d’une assurance auto adaptée

Pour souscrire à une assurance auto adaptée, la première étape est bien évidemment de choisir la bonne assurance auto pour le conducteur et son véhicule. Sur le marché, il existe de nombreux assureurs avec autant d’offres différentes à disposition des usagers. Les assurances auto se différencient aussi bien par leurs prix que par les garanties qu’elles proposent. L’exercice consistant à trouver les informations utiles sur les assureurs auto peut se faire facilement en ligne.

A découvrir également : Comment assurer une conduite accompagnée ?

L’utilisation d’un véhicule varie suivant les habitudes de conduite des usagers. Il est donc important pour le conducteur de dresser un bilan complet de ses besoins pour choisir la couverture et l’indemnisation la plus adaptée. Les variations seront fonction du profil du conducteur, du type de véhicule, de l’ancienneté du véhicule et de son utilisation quotidienne. Tout ceci aura un impact sur le tarif de la prime d’assurance auto.

Ensuite, il s’avère d’une haute importance pour le conducteur de comparer les offres des différents assureurs. En ligne, il existe de nombreux comparateurs d’assurance auto qui pourront vous aider dans les recherches. Ces comparateurs vous guideront vers le type d’assurance qui correspond le mieux à votre profil. Vous pourrez ainsi vous tourner facilement vers les garanties et les couvertures les mieux adaptées à vos attentes.

A lire aussi : Résiliation d'assurance voiture groupama : les raisons

Aujourd’hui, de nombreuses compagnies d’assurances auto sont aujourd’hui spécialisées dans des types de profils particuliers comme les conducteurs malussés ou les jeunes conducteurs. Si vous faites partie de l’une ou l’autre de ces catégories, vous pouvez trouver facilement des offres parfaitement adaptées à vos besoins. Il est donc très intéressant de se pencher sur ce genre de formule pour des usagers très spécifiques.

Étape 2 : Remplir le formulaire de l’assureur

Après avoir choisi l’assurance qu’il vous faut, la seconde étape consiste à remplir un formulaire. Il vous sera fourni par votre futur assureur. Sur le formulaire, il y aura des questions précises auxquelles vous devrez répondre. Les réponses à ces questions permettront à l’assureur de déterminer les risques encourus, mais aussi de définir votre profil. Il lui sera également plus simple de vous trouver les bonnes garanties. Si vos déclarations sont validées par l’assureur, un contrat correspondant à vos attentes vous sera proposé.

Faites très attention aux fausses déclarations dans le formulaire. Il est extrêmement important d’être le plus véridique et le plus précis possible en répondant au questionnaire. La toute petite omission pourrait être considérée comme une fausse déclaration à l’assurance. La conséquence directe dans cette situation sera donc la nullité du contrat.

Étape 3 : Fournir des documents

Pour finaliser la souscription au contrat d’assurance auto, vous devrez fournir plusieurs documents à votre nouvel assureur. Le premier document à fournir est le certificat d’immatriculation (ou carte grise) de votre voiture.

Ce document obligatoire fourni avec la voiture est la carte d’identité de cette dernière. Il permettra à l’assureur d’avoir connaissance et d’obtenir le numéro d’immatriculation de l’automobile qui sera inscrit sur le certificat d’assurance auto. Il servira aussi à connaître toutes les caractéristiques techniques du véhicule devant bénéficier de l’assurance et donc certains des risques potentiellement encourus.

Le deuxième document que devra fournir le conducteur est le permis de conduire. En fournissant une copie de votre permis de conduire en cours de validité, vous attestez de votre légitimité à rouler sur les routes. Suivant de la date d’obtention, ce document permettra aussi à l’assureur d’adapter la couverture en fonction du niveau de risque représenté.

Si vous avez déjà eu des sinistres par le passé, vous devrez fournir les documents officiels établis. Les assurances auto aiment être au courant de tous les détails sur un sinistre ou un accident ayant eu lieu.

Enfin, un relevé d’identité bancaire (RIB) vous sera demandé en tant que nouvel assuré. L’utilité de ce document est pour faciliter et simplifier les prélèvements et virements.

Après avoir fait tout cela, vous obtiendrez votre attestation d’assurance et pourrez rouler couvert et en toute sécurité.

Partager :