Comment est l’assurance au kilomètre ?

875
Partager :

Certains propriétaires de véhicules utilisent très peu leurs engins. Souscrire à une assurance auto classique pour ces derniers représente une vraie perte. Dans ce genre de situation, il faut recourir à l’assurance au kilomètre.

Qu’est-ce que l’assurance au kilomètre ?

L’assurance au kilomètre est une assurance qui est définie sur la distance parcourue par le conducteur chaque année. De manière concrète, si vous conduisez très peu votre voiture, vous pouvez définir avec votre assureur un nombre de kilomètres à ne pas dépasser.

A voir aussi : Assurance auto : la plus fiable pour votre voiture !

Si vous arrivez à respecter cette limite, alors l’assureur vous versera le trop-perçu. Par contre, si vous dépassez le nombre de kilomètres autorisé, alors vous devez payer un supplément à votre compagnie d’assurance.

Le principe est assez simple, car il est calqué sur le « Pay as you drive » qui vient tout droit du pays de l’Oncle Sam. Si vous conduisez très peu, alors le montant de votre assurance serait réduit.

A lire également : Comprendre et optimiser les critères influençant le coût de votre assurance auto

Ceux qui roulent plus que convenu avec leur assureur auront à payer un supplément. Dans la pratique, les conducteurs ne définissent pas une limite. Néanmoins, ils choisissent un forfait parmi ceux proposés par la compagnie d’assurance.

Généralement, il existe des forfaits de 5000, 8000 ou 10 000 km. Plus le nombre de kilomètres de la formule est élevé, plus cher sera le montant du contrat. L’assurance au kilomètre permet de profiter des mêmes couvertures que l’assurance auto.

Que vaut l’assurance au kilomètre ?

Cette garantie présente des points très intéressants. De même, elle a aussi des limites.

Les avantages de l’assurance au kilomètre

Le premier avantage de l’assurance au kilomètre, c’est qu’il permet de réaliser des économies conséquentes. Vous ne payez que pour la distance parcourue. Pour différents profils de conducteurs comme les jeunes, l’assurance au kilomètre est une très bonne offre.

En effet, grâce à cette garantie, ces conducteurs n’auront plus à payer des pénalités du fait de leur jeune âge. L’assurance au kilomètre n’est pas vraiment différente de l’assurance auto classique.

Bien au contraire, en souscrivant à l’assurance au kilomètre, vous profitez des mêmes couvertures que l’assurance auto. Dans le même temps, vous n’aurez qu’à payer pour les distances effectuées.

L’assurance au kilomètre demeure très alléchante, mais elle présente quelques limites.

Les inconvénients de l’assurance au kilomètre

Pour vérifier le nombre de kilomètres que vous avez parcourus, certains assureurs installeront un boîtier dans votre voiture. Cet équipement collecte des données personnelles sur le conducteur. Cela peut être assez gênant si vous tenez à préserver votre vie privée.

D’un autre côté, cette assurance s’avère être contraignante lorsque vous dépassez le nombre de kilomètres autorisé. Dans ce cas de figure, vous aurez à payer une somme pour ce dépassement.

Avant de souscrire à cette assurance, il est important de vous assurer qu’elle est adaptée pour vous.

À qui est destinée l’assurance au kilomètre ?

Certains profils de conducteurs peuvent recourir à l’assurance au kilomètre. De manière générale, si vous ne conduisez pas assez votre véhicule, il serait intéressant d’opter pour cette garantie.

Par exemple, si vous avez une voiture secondaire, il serait utile de choisir une assurance au kilomètre. En effet, généralement ceux qui ont des véhicules secondaires les utilisent peu. Au lieu de souscrire à une assurance classique, il serait intéressant d’opter pour celle au kilomètre afin de réaliser des économies.

De plus, si vous êtes à un âge de votre vie où vous ne conduisez plus régulièrement votre véhicule, alors pensez à l’assurance au kilomètre. Les seniors par exemple tireront beaucoup d’avantages de cette formule.

Ceux de cette tranche d’âge se déplacent en voiture certes, mais leurs trajets ne sont pas longs et fréquents. Au lieu de faire une assurance auto classique, tournez-vous plutôt vers celle au kilomètre.

Pour les jeunes, souscrire à une assurance pour leurs véhicules est souvent très pénible. En effet, les assureurs leur imposent de payer certaines primes supplémentaires à cause de leur inexpérience. Dans ce genre de situation, l’idéal serait de recourir à l’assurance au kilomètre.

Cette formule est également destinée aux propriétaires de véhicules de collection. Il s’agit de voitures qui coûtent très cher, il est donc nécessaire de les assurer. L’assurance demande alors des montants élevés. Pourtant les propriétaires de ce genre d’engins ne conduisent pas souvent leurs bolides. Pour éviter de dépenser plus qu’il n’en faut, faites recours à l’assurance au kilomètre.

En quoi l’assurance au kilomètre diffère-t-elle de l’assurance automobile traditionnelle ?

Maintenant que vous savez comment ça marche l’ assurance au kilomètre, vous vous demandez peut-être en quoi elle diffère de l’assurance traditionnelle. La principale différence entre les deux est qu’avec l’assurance au kilomètre, vous ne payez que pour le nombre de kilomètres que vous parcourez.

Dans le cas d’une assurance automobile traditionnelle, les primes sont basées sur des facteurs tels que l’âge et les antécédents de conduite. Avec l’assurance au kilomètre, il n’y a pas de telles restrictions. Vous pouvez économiser beaucoup d’argent en souscrivant ce type d’assurance au lieu d’une police ordinaire.

Une autre différence importante entre ces deux types de police est qu’avec l’assurance au kilomètre vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance tous risques. Cela signifie que si votre véhicule est endommagé dans un accident ou volé, vous n’aurez pas à payer de prime d’assurance pour les réparations. Cela peut vous faire économiser beaucoup d’argent à long terme.

Enfin, l’assurance au kilomètre est souvent moins chère que l’assurance automobile traditionnelle. En effet, les primes sont basées uniquement sur le nombre de kilomètres que vous parcourez. Avec une assurance traditionnelle, les primes peuvent être plus élevées en raison de facteurs tels que l’âge ou les antécédents de conduite.

En résumé, l’assurance au kilomètre offre de nombreux avantages aux conducteurs qui ne conduisent pas beaucoup leur véhicule. Elle leur permet également de mieux contrôler le montant de leurs primes d’assurance et leur offre une couverture en cas d’accident ou de vol.

Comment fonctionne le calcul de la prime d’assurance au kilomètre ?

Maintenant que vous savez en quoi l’assurance au kilomètre diffère de l’assurance automobile traditionnelle, vous devez aussi comprendre comment fonctionne le calcul de la prime d’assurance au kilomètre. Contrairement à une assurance automobile traditionnelle, la prime pour une assurance au kilomètre est basée sur le nombre de kilomètres parcourus par l’utilisateur.

Effectivement, les compagnies d’assurances qui proposent ce type d’offre utilisent un système de boîtier connecté ou d’une application mobile qui permettent de comptabiliser les kilomètres parcourus par le conducteur. Plus vous conduisez et plus votre prime sera élevée.

Il existe différentes façons dont les assurances peuvent être calculées selon leur politique interne. Certaines compagnies font payer des frais fixes puis ajoutent un tarif variable pour chaque km effectué ; tandis que d’autres entreprises facturent uniquement en fonction du nombre réel de kms parcourus annuellement.

Généralement, dans un contrat d’abonnement à une assurance auto classique, la durée est annuelle avec reconduction tacite, alors qu’en revanche la plupart des contrats prévus pour l’usage occasionnel sont conclus pour six mois renouvelables. De même, il arrive souvent que certains assureurs limitent le nombre maximum de km autorisés afin d’éviter tout type d’abus, notamment si le client déclare 10 000 km parcourus quand finalement il atteint plutôt les 15 000 km/an.

Avec cette méthode basée sur les données concrètes liées aux habitudes réelles du conducteur, l’assureur est en mesure de personnaliser la couverture d’assurance et de proposer un montant adapté à la situation. Cette approche flexible offre aux conducteurs une solution d’assurance capable de s’adapter à leur utilisation réelle du véhicule.

Vous devez noter que certains assureurs proposent aussi des bonus pour les conducteurs qui parcourent moins que le kilométrage annuel prévu dans leur contrat. Toutefois, vous devez souscrire une assurance auto au kilomètre pour garantir ainsi un choix optimal et adapté à vos besoins.

Quelles sont les limites de l’assurance au kilomètre ?

Comme toute assurance, l’assurance au kilomètre a ses limites et ses inconvénients. Vous devez les prendre en compte avant de souscrire à ce type d’offre.

La limitation du nombre de kilomètres autorisés peut être un frein pour certains conducteurs qui parcourent beaucoup plus que le quota déterminé par leur compagnie d’assurances. Cela pourrait donc rendre cette option moins intéressante pour ceux qui utilisent régulièrement leur voiture.

Si vous utilisez votre véhicule principalement sur des longs trajets ou si vous effectuez souvent des voyages professionnels avec votre voiture, il se peut que l’assurance au kilomètre ne soit pas la meilleure solution pour vous. Effectivement, dans ces cas-là, le coût total serait plus élevé qu’une assurance automobile traditionnelle.

Certains assureurs peuvent fixer une limite minimale à respecter chaque année en termes de km parcourus afin que leur facturation reste rentable économiquement parlant.

Il est aussi nécessaire de préciser que toutes les assurances auto n’incluent pas systématiquement tous les risques possibles auxquels nous sommes exposés sur la route, comme les accidents ou les pannes mécaniques, notamment s’il s’agit d’un contrat low-cost ; ainsi, soyez vigilant lorsque vous choisissez une assurance auto peu chère car cela peut impliquer une couverture réduite.

Dernière limite mais non des moindres : ce type d’assurance ne convient pas aux conducteurs occasionnels ou à ceux qui n’utilisent pas régulièrement leur voiture.

Partager :