Permis auto : à combien s’élève le prix d’un stage de récupération de points en 2024 ?

54
Partager :
stage de récupération de points

La réglementation actuelle, en matière de conduite auto (et moto), fait qu’un conducteur peut perdre des points sur son permis à chaque fois qu’il commet une infraction au Code de la route. Le retrait des points entraîne systématiquement une invalidation de l’autorisation de conduite lorsque le solde du capital points est à 0. Toutefois, si le législateur a mis en place un système de retrait, il a aussi prévu des solutions permettant aux détenteurs du titre de conduite de récupérer les points qu’ils ont perdus.

Devenu une véritable nécessité pour de nombreux conducteurs, le stage de sensibilisation à la sécurité routière ou stage de récupération de points est considéré par beaucoup comme étant le moyen le plus sûr et le plus rapide pour reconstituer son capital points, et ainsi maintenir son permis de conduire en règle. Ce petit atelier permet, en effet, de regagner jusqu’à quatre points.
Bien sûr, la formation a un coût. Dans cet article, on vous propose de passer en revue cet aspect, le prix du stage, mais également les facteurs et caractéristiques qui peuvent influer sur le tarif.

A lire en complément : Le permis de conduire à 1 euro par jour, c'est possible avec le Crédit Agricole !

Un tarif qui peut largement varier

En 2024, le coût d’un stage de récupération de points peut grandement varier d’un centre de formation (organisme privé qui a reçu un agrément) à l’autre. L’État n’intervenant pas pour fixer une base tarifaire, les stages de sensibilisation à la sécurité routière ne sont soumis à aucune législation en ce qui concerne leur prix si bien que les tarifs proposés sur le marché sont sujets à des fluctuations significatives.

Les prix peuvent être très différents en fonction du lieu de stage (la région ou le département) et de la date de déroulement de la formation. Ainsi, un stage à Melun pour la récupération de points permis peut, par exemple, revenir moins cher qu’une session de formation à Nice. Un atelier qui a lieu en début de semaine peut être nettement moins coûteux qu’une session en fin de semaine.

A découvrir également : Les différents types de vidange chez Peugeot

Cependant, si les tarifs varient autant sur le marché, c’est d’abord principalement en raison de la politique tarifaire adoptée par les établissements. Le fait est que les centres de formation peuvent choisir de dégager une marge commerciale plus ou moins importante en fonction de leurs frais et de leurs charges (coût de location de la salle de formation, salaire des formateurs et/ou animateurs, etc.). À cela s’ajoutent les coûts liés aux conditions d’accueil des stagiaires (la qualité de la salle et des matériels de formation, les collations et autres services supplémentaires proposés).

Le programme est toujours le même quel que soit le coût de la formation

Malgré les variations tarifaires, le contenu et le déroulement des stages de récupération de points restent réglementés et uniformes. Que le stage coûte 150 euros ou 500 euros, le programme demeure pratiquement identique. De manière générale, les sessions durent deux jours consécutifs et comprennent des modules sur la sécurité routière, les risques liés à l’alcool et aux stupéfiants au volant ainsi que des ateliers interactifs pour sensibiliser les conducteurs aux bonnes pratiques sur la route.

Partager :