Comment obtenir la carte professionnelle de taxi ?

1327
Partager :

Pour être taximan et circuler en toute quiétude et être en règle, avoir une carte professionnelle de Taxi est la chose la plus importante.

C’est elle qui prouvera que vous êtes apte à conduire un taxi. Si vous êtes un conducteur de taxi n’ayant pas cette carte ou que vous envisagez de devenir conducteur de taxi, découvrez dans le présent article comment obtenir la carte professionnelle de taxi. Bonne lecture !

Lire également : Pression pneu Fiat 500 : maintenir votre voiture en condition optimale

Suivre une formation

Avant d’obtenir une carte professionnelle de taxi, la toute première chose à faire est de suivre une formation en conduite de taxi. Bien que cette étape ne soit pas obligatoire, elle est recommandée.

Cette formation vous permettra de connaître beaucoup de choses notamment le code de la route, un peu de mécanique, le secourisme pour les premiers soins en cas d’accident ou en cas de malaise d’un client.

A lire aussi : Pourquoi les taxis conventionnés par la CPAM sont-ils si chers ?

Vous aurez aussi l’occasion de vous entraîner à la communication afin de ne pas offusquer un client. Vous voyez donc qu’une formation en conduite de taxi est importante.

Pour une formation dans ce domaine, vous pourrez vous rapprocher de plusieurs centres de formation. Si vous êtes indécis quant à lequel choisir, faites un comparatif des offres en ligne.

Passer l’examen

La seconde étape qui mène à l’obtention de la carte professionnelle de taxi est de passer un examen. Cet examen se déroule en deux phases.

La première phase est théorique et consiste à évaluer votre niveau par rapport aux enseignements donnés lors de votre formation.

La seconde phase est pratique. Durant cette phase, vous devez montrer votre maîtrise en matière de conduite.

Une fois cet examen réussi, alors vous serez apte à faire une demande d’obtention de la carte professionnelle.

Il faut noter qu’avant de passer cet examen, vous devez vous inscrire au préalable à cet examen auprès de votre préfecture.

Tout comme la formation, l’inscription à l’examen CCPCT ( Certificat de Capacité Professionnelle de Chauffeur de Taxi ) est payante.

Faire une demande de votre carte professionnelle de Taxi

Une fois votre formation terminée et votre examen réussi, vous êtes éligible à faire une demande de carte professionnelle de Taxi.

Pour l’obtenir ladite carte, vous devez vous rendre sur le site de votre préfecture puis remplir un formulaire qui vous sera donné. Pour le remplir à bien, vous devez garder sur vous :

  • Votre permis de conduire. Comme il est question de taxi, alors vous devez avoir un permis B ;
  • Une attestation de succès à l’examen ;
  • Votre pièce d’identité ;
  • deux photos numériques.

Il pourrait être possible que d’autres pièces vous soient demandées.

Une fois ces informations transmises, elles seront traitées et si tout est en ordre, vous obtiendrez sans difficulté votre carte professionnelle de Taxi.

Connaître les conditions d’obtention de la carte professionnelle de taxi

Avant de se lancer dans les démarches pour obtenir sa carte professionnelle de taxi, vous devez bien connaître les conditions d’obtention.

Effectivement, pour être éligible à faire une demande de cette carte, vous devez remplir plusieurs critères essentiels. Vous devez être titulaire du permis B depuis au moins trois ans et avoir un casier judiciaire vierge.

Vous devez également être en mesure de prouver que vous disposez d’une capacité professionnelle, soit par l’obtention d’un diplôme de chauffeur de taxi, soit par la réussite d’un examen spécifique.

Enfin, vous devez disposer d’un véhicule conforme aux normes en vigueur pour exercer en tant que taxi.

Renouveler sa carte professionnelle de taxi : les démarches à suivre

Lorsque vous êtes en possession de votre carte professionnelle de taxi, vous devez penser à la renouveler régulièrement. Effectivement, cette carte n’est valable que pour une durée maximale de cinq ans.

Pour renouveler votre carte professionnelle de taxi, les démarches sont relativement simples. Vous devez tout d’abord effectuer un stage de formation continue, qui a pour but de maintenir vos connaissances et compétences à jour.

Vous devrez fournir certains documents tels qu’un justificatif d’identité, un certificat médical attestant que vous êtes apte physiquement à conduire un véhicule ou encore le permis B.

Une fois ces éléments réunis, il ne vous reste plus qu’à remplir le formulaire cerfa dédié au renouvellement des cartes professionnelles et l’envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception à la préfecture du département où est située votre résidence principale.

Le traitement du dossier peut prendre plusieurs semaines avant l’obtention effective du titre. Il faut donc s’y prendre à l’avance afin d’éviter toute interruption dans l’exercice légal des activités liées au transport public routier de personnes.

‘Les obligations et responsabilités du titulaire de la carte professionnelle de taxi’

Obtenir sa carte professionnelle de taxi est une chose, mais pensez à bien vérifier cette carte, vous êtes soumis à certaines règles et lois.

Le titulaire doit être en mesure de justifier sa capacité professionnelle. Celle-ci peut être obtenue par l’un des moyens suivants : diplôme ou titre homologué par l’État ; examen organisé par la préfecture ; expérience professionnelle dans le transport public routier de personnes.

Cette obligation s’étend aussi aux chauffeurs salariés travaillant pour le compte du titulaire de la carte. Ils doivent pouvoir prouver qu’ils ont suivi une formation spécifique leur permettant d’exercer cette activité.

Le respect des horaires est un autre point important. Le titulaire doit assurer son service selon les horaires définis sur ses autorisations communales ou intercommunales. Pensez à bien respecter scrupuleusement les obligations liées à cette profession pour continuer d’exercer librement.

‘Les avantages de la carte professionnelle de taxi pour les chauffeurs indépendants’

La carte professionnelle de taxi est une attestation qui permet aux chauffeurs indépendants d’exercer leur métier en toute légalité. Mais elle offre aussi d’autres avantages non négligeables.

La détention de cette carte est un gage de sécurité pour le client. Effectivement, la réglementation impose que les véhicules utilisés soient soumis à des contrôles techniques réguliers et que les chauffeurs aient suivi une formation spécifique. Le client peut donc avoir confiance dans le service proposé.

Être titulaire de la carte professionnelle de taxi offre une visibilité accrue. Les voitures arborant ce signe distinctif sont facilement identifiables par les clients potentiels. Cela permet aux taxis officiels d’avoir accès à des zones réservées ou interdites aux autres voitures telles que les couloirs de bus ou les places dédiées devant certains lieux publics.

Cette visibilité améliore aussi l’image du chauffeur et sa notoriété auprès des clients fidèles mais aussi des nouveaux venus dans sa zone géographique. Pour ces derniers notamment, il sera important qu’ils puissent repérer facilement un professionnel reconnu et autorisé par l’État afin qu’il puisse bénéficier en toute sérénité du service rendu.

Mais avant tout, avec cette carte, vous pouvez exercer votre activité librement sans risque fiscal, ne serait-ce qu’en bénéficiant de la TVA réduite. Cela vous permet d’adopter une stratégie commerciale évolutive et d’être toujours plus attractif pour votre clientèle.

Si elle est synonyme de contrainte administrative, la carte professionnelle de taxi peut offrir aux chauffeurs indépendants un statut reconnu qui leur apporte sécurité, visibilité et notoriété tout en les aidant à développer leur activité dans des conditions optimales.

Partager :