Comment amorcer un scooter ?

1632
Partager :

Amorcer un scooter est une manœuvre facile à exécuter. Pour le faire, il suffit de maîtriser les règles de conduite établies par les constructeurs. Découvrez-les dans cette présentation.

Amorcer un scooter : la phase de préparation

Avant de démarrer un scooter, vous devez connaître le modèle que vous avez. Certains sont à carburant, d’autres à injection.

A voir aussi : Découvrez les avancées technologiques récentes dans l'industrie de la moto

Pour distinguer le type de scooter que vous conduisez, vérifiez s’il est ou non équipé d’un starter. En présence de l’équipement, vous êtes en face d’un modèle à carburant. Dans le cas contraire, il s’agira d’un scooter à injection.

Pour amorcer votre appareil, vous devez aussi vous assurer qu’il contient un volume suffisant de carburant. Surtout, ne manquez pas de vérifier que les équipements indispensables fonctionnent correctement. Il s’agit entre autres du nettoyant carburateur, de la bougie, etc.

A lire en complément : Sur quel site trouver la chaussure de moto de vos rêves ?

Amorcez un scooter à carburateur

Si vous souhaitez effectuer un démarrage à froid, vous devez actionner le starter. Cette action permet de mélanger le carburant du moteur. Si votre carburateur est malpropre, il y’a de fortes chances que le moteur soit froid. Dans ce cas, actionner le starter devient une nécessité.

Activez la position « on »

Pour savoir que cela est fait, les lumières de votre tableau de bord doivent s’allumer. Par la suite, serrez l’embrayage installé à gauche de votre scooter. Vous pouvez à présent actionner le levier de démarrage.

Remettez le starter à sa place

Après avoir allumé le moteur, vous devez fermer petit à petit le levier du starter. Cela permet au scooter de fonctionner normalement. Ensuite, il faut commencer par accélérer tout doucement.

Mettre en marche un scooter à injection

Pour amorcer un scooter à injection, vous n’avez pas besoin d’actionner le levier de starter, car ce modèle n’en dispose pas. Le système électronique dont il est équipé s’occupe du fonctionnement du carburant. Toutefois, veuillez mettre le véhicule sur le point mort en usant de petits coups d’accélérateur.

La suite de la technique pour amorcer un scooter consiste à tirer l’embrayage situé sur le côté gauche. Faites ensuite un appui enfoncé sur le bouton de démarrage situé sur le côté droit, en bas du guidon.

Si cette méthode échoue, vous pouvez donner un coup d’accélérateur au scooter dès que vous actionnez le bouton de démarrage. Dans ce cas justement, tirez l’embrayage pour ne pas être projeté.

Si vous ne pouvez pas appliquer individuellement ces techniques, vous pouvez apprendre à amorcer un scooter sous l’assistance d’un moniteur. Il est important toutefois de faire preuve de patience afin d’intégrer plus facilement les différentes méthodes décrites plus haut.

Les astuces pour amorcer un scooter en hiver

L’hiver peut être une saison difficile pour les propriétaires de scooter. Les basses températures peuvent rendre le démarrage du véhicule plus difficile et nécessiter quelques astuces pour y arriver.

La première chose à faire est de s’assurer que la batterie est en bon état. Une batterie faible ne sera pas suffisante pour démarrer un moteur par temps froid. Vous devez vérifier régulièrement l’état de la batterie et, si besoin, la remplacer.

Une autre astuce consiste à utiliser un lubrifiant spécialement conçu pour les conditions hivernales sur toutes les parties mobiles du scooter. Cela permettra d’éviter tout problème lié au gel et aidera le moteur à tourner plus facilement.

Il existe aussi des couvertures chauffantes disponibles sur le marché qui peuvent être placées directement sur la batterie ou autour du moteur afin de maintenir une chaleur constante et faciliter ainsi le processus d’amorçage.

Il peut être judicieux d’utiliser un carburant adapté aux conditions hivernales tel qu’un mélange éthanolique pour minimiser toute formation de givre dans les conduites d’alimentation en carburant.

Les erreurs à éviter lors de l’amorçage d’un scooter

Bien que le processus d’amorçage du scooter puisse sembler simple, il y a certainement des erreurs à éviter pour assurer un fonctionnement optimal et prolonger la durée de vie du véhicule. Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes lors de l’amorçage d’un scooter qu’il faut éviter :

Ne pas vérifier le niveau d’huile : Lorsque vous démarrez votre scooter, assurez-vous que le niveau d’huile est suffisant. Un manque d’huile peut endommager rapidement le moteur.

Amorcer avec une batterie faible : Il faut s’assurer que la batterie est suffisamment chargée avant de tenter de démarrer votre scooter, sinon cela peut entraîner une usure prématurée ou même endommager complètement la batterie.

Oublier de retirer la béquille latérale : Beaucoup peuvent oublier que leur béquille latérale doit être relevée avant qu’ils ne tentent de démarrer leur scooter. Si elle n’est pas en position correcte, elle empêchera le moteur de tourner normalement.

Négliger l’état des bougies : Les bougies sont un élément clé dans tout système électrique et doivent être contrôlées régulièrement pour garantir une combustion optimale du carburant.

En évitant ces erreurs, vous pourrez amorcer votre scooter de manière efficace à chaque fois et prolonger sa durée de vie.

Partager :