Comment réduire vos coûts d’entretien et d’essence

994
Partager :

L’une des dépenses majeures qui viennent dans la gestion des flottes dans le transport est le coût du carburant. En France, la majorité des conducteurs se plaignent du coût d’entretien très élevé et de la forte quantité d’essence brûlée chaque jour. Découvrez dans cette rubrique les meilleures astuces permettant d’optimiser les coûts d’entretien et de réduire la consommation d’essence.

Planifiez vos entretiens de maintenance

Si vous voulez que votre véhicule fonctionne normalement, il va falloir adapter une bonne fréquence d’entretien. Selon les experts, le moteur et tout le système des voitures fonctionnent comme l’organisme humain. De même que vous n’attendez pas d’être complètement abattu avant de vous faire consulter, rendez-vous chez le mécanicien même quand tout va bien. Toutes les pannes ne se manifestent pas du point de vue physique.

A lire aussi : Comment acheter une voiture en ligne

De plus, il faut le temps de contrôler régulièrement le niveau d’huile dans le moteur. Ceci doit être fait au moins une fois par semaine. En effet, la plupart des grandes pannes qui peuvent subvenir aux moteurs sont entraînée par un faible niveau d’huile. Cela peut par exemple augmenter le chauffage du moteur et entraîner aussi une forte consommation d’essence. Lorsque les entretiens de maintenance sont bien planifiés, vous économiserez de l’essence et réduirez les coûts d’entretien.

Coupez le moteur à l’arrêt

Il ne sert pas à grand-chose de garder le moteur du véhicule en marche même en étant stationné. Au contraire, vous brûlez du carburant et cela peut agir sur vos économies. Il est plutôt conseillé de toujours couper le moteur d’une voiture lorsque le véhicule n’est plus en mouvement. Cependant, ceci n’est pas valable pour les poids lourds. Avec ces véhicules, il ne faut couper le moteur que si vous devez attendre longtemps. Dans le cas contraire, gardez-le en marche.

A découvrir également : Scooter électrique : Un moyen de déplacement écologique et abordable pour la ville

Contrôlez la vitesse

L’un des moyens les plus sûrs si vous souhaitez économiser du carburant est de réduire votre vitesse. Selon un rapport publié par des ingénieurs américains, une forte accélération sollicite beaucoup plus le moteur et ceci augmente la consommation du carburant. Roulez en moyenne à 110 km/h et vous verrez le changement. Si vous avez un grand parc automobile, pensez aux économies que vous pourrez réaliser sur vos consommations en adoptant cette faible vitesse sur les autoroutes.

Stationnez souvent dans une zone ombragée

Cette astuce peut paraître étrange, mais vous pouvez l’essayer et voir la magie opérer. En effet, les carburants dans les réservoirs sont en même temps des liquides et des corps gazeux. Vous pouvez donc perdre une grande quantité par évaporation en exposant votre véhicule au soleil. N’oubliez pas que chaque geste est important dans le processus de l’entretien d’un véhicule. Gardez donc votre caisse dans un endroit frais et vous réaliserez d’importantes économies sur le carburant.

Vérifiez le niveau de pression dans le moteur

Saviez-vous que la majorité des dérapages constatés sur les routes sont dus au mauvais état des pneus ? En effet, la voiture perd tout son équilibre lorsque la pression dans les pneumatiques n’est pas optimale. Et vous imaginez bien ce que ce déphasage peut vous coûter en cas d’accident ! N’attendez donc plus une crevaison ou une explosion pour penser à vos pneus.

À présent vous avez tout le nécessaire pour prendre le contrôle des consommations en essence de votre véhicule. En appliquant ces différentes astuces, vous verrez aussi le coût d’entretien diminué.

Utilisez des lubrifiants de qualité

Au-delà de la pression des pneus, le choix de lubrifiants adaptés est aussi crucial pour réduire les coûts d’entretien et d’essence. Effectivement, une huile moteur de qualité supérieure permettra à votre véhicule de fonctionner plus efficacement avec un minimum de frottements entre les pièces en mouvement.

Opter pour des lubrifiants bas de gamme peut entraîner une usure prématurée du moteur et, par conséquent, augmenter le montant total que vous dépenserez pour l’entretien. Vous devez choisir des produits haut-de-gamme offrant une protection maximale contre l’usure du moteur tout en améliorant ses performances.

En choisissant un lubrifiant approprié aux spécificités techniques et environnementales (climat notamment) de votre voiture, vous pouvez être certain qu’il sera parfaitement adapté aux caractéristiques particulières du moteur. Ceci aura un impact direct sur la performance globale du véhicule ainsi que sur sa longévité.

Vous devez effectuer les changements d’huile nécessaires • généralement tous les 10 000 km ou tous les ans • afin d’éviter toute dégradation précoce du système mécanique.

Opter pour des lubrifiants haut-de-gamme revient certes cher mais reste rentable sur le long terme, car cela permettra non seulement de prolonger significativement la durée utile du moteur, mais aussi de réduire sensiblement vos charges liées à son entretien régulier.

Évitez les accélérations brusques

Au-delà de la pression des pneus et des lubrifiants utilisés, votre façon de conduire peut aussi avoir un impact significatif sur vos coûts d’entretien et d’essence. Effectivement, le style de conduite a une influence directe sur la consommation de carburant.

Lorsque vous accélérez brusquement ou poussez le moteur à ses limites régulièrement, cela entraîne une forte consommation d’essence. Il est donc recommandé d’éviter les accélérations brusques ou excessives autant que possible. Une bonne pratique consiste à maintenir une vitesse constante afin de réduire au maximum la consommation en carburant.

Une autre astuce pour économiser du carburant est d’utiliser les freins moins souvent. Pour ce faire, planifiez votre itinéraire avec soin afin d’éviter les feux rouges lorsque cela est possible. Si vous devez ralentir, relâchez simplement l’accélérateur plutôt que de freiner soudainement.

Certains conducteurs ont tendance à utiliser leur voiture comme un moyen d’afficher leur supériorité face aux autres usagers de la route : ils oublient qu’une conduite plus calme et plus fluide pourrait non seulement réduire leurs frais liés au gaz mais aussi augmenter considérablement la durée utile du moteur.

N’hésitez pas à couper le moteur lorsqu’il n’est pas nécessaire. Par exemple, si vous attendez dans votre voiture pendant plusieurs minutes sans bouger (pour aller chercher quelqu’un ou pour attendre que les enfants sortent de l’école), il est préférable d’éteindre le moteur. Cette astuce peut réduire significativement la consommation en carburant tout en limitant l’usure du moteur.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez économiser de manière significative sur vos coûts d’essence et d’entretien tout en améliorant les performances globales de votre véhicule. La conduite responsable a un impact positif non seulement sur votre portefeuille mais aussi sur l’environnement !

Partager :