Comment assurer un scooter ?

1450
Partager :

Venez-vous d’acheter un scooter ? Souhaitez-vous l’utiliser immédiatement ? Puisqu’il s’agit d’un véhicule terrestre motorisé, vous devez nécessairement souscrire à une assurance scooter. Au cas contraire, vous serez passible d’une amende de 3750€ si vous roulez sur la voie publique. Cependant, il est important de maîtriser les contours d’une assurance scooter avant la souscription. Alors, comment assurer son scooter ? On vous en parle dans cet article.

Quelle assurance pour votre scooter ?

A chaque scooter correspond une assurance particulière. Pour cela, vous devez opter pour celle qui convient au modèle de scooter que vous utilisez. Voici un aperçu sur les différents types de scooters et leurs assurances.

A voir aussi : Comment conduire un TMAX : les particularités de ce scooter

Scooter 50 cm3

Avec un scooter de ce modèle, vous devez, a minima, souscrire à la garantie responsabilité civile. Selon vos moyens, vous pouvez aussi opter pour une assurance au tiers ou tiers étendu. N’hésitez pas à y ajouter une garantie vol, car les petits scooters sont la risée des badauds.

Scooter 125cc

Le scooter 125cc est plus gros, plus puissant et logiquement plus cher que les 50cc. Même si vous avez la possibilité de le rouler en ayant une assurance au tiers, l’idéal serait d’y ajouter une assurance intermédiaire et, si possible, tous risques.

A voir aussi : Les critères indispensables pour bien choisir sa moto de débutant

Scooter 3 roues

Les scooters 3 roues respectent les mêmes obligations que les deux-roues en termes d’assurance. En effet, ces modèles requièrent une assurance intermédiaire ou une assurance tous risques. Et pour les conduire, il faut un permis A ou B.

Quels sont les forfaits en vogue pour un contrat d’assurance scooter ?

Pour assurer votre scooter, les assureurs vous proposent divers forfaits regroupés en trois catégories à savoir :

La responsabilité civile ou l’assurance au tiers

L’assurance au tiers ou la responsabilité civile est la garantie minimale que vous devez avoir pour rouler votre scooter. En effet, elle vous couvre de tous les dommages causés. Certains assureurs y joignent une assistance ou une garantie protection juridique.

L’assurance intermédiaire ou le tiers étendu

L’assurance intermédiaire est plus étendue que la responsabilité civile. Elle vous accorde plus de garanties qui n’atteignent cependant pas celles de l’assurance tous risques. Par ailleurs, elle est généralement composée d’une garantie incendie, vol et événements climatiques.

L’assurance tous risques

Il s’agit de l’assurance la plus complète que vous pouvez avoir pour votre scooter. Elle couvre toutes les autres garanties et vous donne la possibilité d’y ajouter des garanties optionnelles.

Comme garanties optionnelles, on a :

  • La garantie dommages collision ;
  • La garantie tous accidents ;
  • La garantie conducteur ;
  • La garantie équipements scooter.

Par ailleurs, le prix d’une assurance scooter est fixé selon plusieurs facteurs, dont le modèle du scooter, votre profil, le lieu, l’usage du scooter et les garanties choisies.

Comment choisir la meilleure assurance scooter en fonction de vos besoins ?

Maintenant que vous connaissez les différents types de forfaits pour assurer votre scooter, pensez à bien savoir comment choisir le meilleur pour vos besoins. Voici quelques astuces à suivre :

Il est primordial d’analyser avec précision l’utilisation que vous ferez de votre scooter avant de souscrire une assurance. Si vous utilisez votre deux-roues tous les jours pour aller au travail, par exemple, alors la garantie panne et la responsabilité civile sont indispensables.

De nombreux assureurs proposent des tarifs différents en fonction du type d’assurance choisi. Utilisez un comparateur en ligne ou contactez directement plusieurs compagnies d’assurances pour obtenir différentes propositions.

Chaque forfait propose des garanties bien spécifiques, c’est pourquoi il faut étudier minutieusement chaque proposition afin de déterminer celle qui sera plus avantageuse selon vos attentes.

Certaines formules ne couvrent pas toutes les zones géographiques, notamment hors des départements français. Il suffit donc de s’assurer que l’étendue géographique correspond à notre utilisation du deux-roues.

N’hésitez surtout pas à négocier avec votre assureur! Effectivement, celui-ci peut baisser son tarif initial pour remporter ce contrat. Le principe est simple : plus vous êtes nombreux à souscrire une assurance scooter auprès d’un assureur, plus la négociation sera facile.

Pour assurer un scooter, pensez à bien choisir son forfait en fonction de ses besoins et selon les caractéristiques du deux-roues, mais aussi après avoir évalué avec soin chaque proposition sur le marché afin d’être sûr que l’offre choisie corresponde parfaitement à vos attentes.

Les astuces pour réduire le coût de votre assurance scooter

En plus de bien choisir son forfait, il y a aussi des astuces pour réduire le coût de votre assurance scooter. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à économiser sur votre prime d’assurance :

Le comparateur en ligne est efficace pour trouver les meilleures offres d’assurances scooters du marché. Effectivement, il existe une multitude d’offres et un seul assureur ne peut pas proposer tous ces types de garanties.

Lorsque vous choisissez votre contrat d’assurance scooter, ne prenez que les garanties qu’il vous faut en fonction de l’utilisation prévue de votre deux-roues.

Il est toujours possible de négocier le prix d’un contrat avec son assureur, surtout si plusieurs contrats sont signés dans la même compagnie ou si on présente un bon profil (bonus malus élevé).

Les paiements mensuels représentent plus souvent une majoration du montant total, car cette option implique une gestion administrative supplémentaire pour l’organisme financier.

Certainement non négligeable selon les formules, certains choix offrent des avantages, notamment lorsqu’on ajoute des équipements spécifiques tels que : Antivol homologué SRA / Labellisé NF.

Partager :